Do You Like Puggy?

Les gens qui me connaissent et qui n’ont jamais entendu parler de Puggy sont rares, on est d’accord. Quoiqu’il en soit, alors que leur deuxième album sort enfin demain en France (lundi 23 août) et mardi en Belgique (24 août), trois ans après la sortie de leur premier album « Dubois Died Today » (2007),  j’ai eu la chance d’assister à une pré-écoute de cet album intitulé « Something You Might Like » à Bruxelles dans le studio ou le groupe belge l’a enregistré! Et ce n’est pas n’importe quel studio. Les studios ICP ont vu passer pleins d’artistes français, belges dont la réputation n’est aujourd’hui plus à faire…

Mais Puggy c’est qui? Pour ceux qui ne le savent pas encore, Puggy c’est un anglais, un français et un suédois (oui je sais, ça commence un peu comme une blague…) qui se sont rencontrés en Belgique, leur pays de résidence, il y a quelques années et qui ont décidé de faire de la musique ensemble. Et ça, c’est plutôt cool! Leur musique je vous en parlais déjà un peu dans mon précédent live report mais plutôt que de vous la décrire pendant de longues heures, je vous laisse le soin de l’écouter. Après, on aime ou on n’aime pas mais ce qui est sûr c’est qu’en général, Puggy est loin d’être un groupe qui laisse indifférent. J’aurais même tendance à dire que c’est un groupe qui se découvre en live mais la richesse instrumentale des morceaux du dernier album sait faire apprécier un bon travail en studio, je vous en parlerai plus en détail dans les paragraphes qui suivent.

Samedi 21 août, Bruxelles. Je retrouve donc une dizaine de fans à ICP studios vers 14h. Le temps de boire un verre dans le jardin, les trois Puggy arrivent décontractés, et nous saluent. Pour la majorité, c’est une première rencontre et plusieurs sont intimidés mais en ce qui me concerne ce furent de joyeuses retrouvailles. Il faut dire qu’aucun membre du groupe n’a été surpris de ma présence, je les soutiens depuis plus de deux ans et si je devais faire les live reports de tous les concerts auxquels j’ai assisté, ça prendrait au moins cinq pages. Peu avant leur arrivée, nous découvrions donc ce dernier album, le temps de lire les remerciements et de feuilleter le livret, c’est Romain (le bassiste du groupe) qui prend la boite du CD dans mon sac car le groupe découvre l’objet fini un peu en même temps que nous. Enfin un bout de carton et de plastique, c’est chouette, surtout vu le contenu, mais la musique dans tout ça?

C’est alors Ziggy (le batteur du groupe) qui prend le rôle de « guide touristique » et qui nous fait visiter le fameux studio. Nous passons devant le piano ou « Ludwig von Franzen » a enregistré l’introduction de la chanson qui a donné son nom à l’album (voir vidéo) puis nous arrivons dans le coeur du studio ou les membres du groupe ont passé 10 jours pour enregistrer dont 3 jours rien que pour tester tous les instruments de musique disponibles à l’ICP. Voilà ce que c’est que de laisser trois « enfants » dans un temple du « jouet » musical ^^ Si Ziggy fais très bien le guide, ça n’est pas forcément le cas de Romain qui nous présente le lampadaire ou le tapis comme si nous étions perdus dans les rayons d’un IKEA (et pourtant c’est Ziggy le suédois dans l’histoire) … mais on en oublierait presque le plus important! Matthew (le « chanteur à cravate ») nous invite alors à nous rendre dans la cabine du studio et c’est entre toutes les consoles que nous écoutons enfin cet album. Ils nous ont vendu du rêve les petits Puggy, car écouter ça, un bière à la main (merci Romain) et avec un très bon matériel et donc un son en stéréo excellent, ça n’est pas donné à tout le monde. Les presque 40 minutes passent comme un éclair. Pendant l’écoute, les membres du groupe ne sont jamais très loin et du coup ça m’a laissé l’occasion de poser des questions sur l‘instrumentation de quelques chansons qui se sont révélées assez différentes des versions live dont j’avais eu l’habitude.

Notre prison dorée pour 40 minutes

Le grand gagnant du concours est Romain D. #oupas

En tout cas cette écoute s’est révélée être une agréable surprise. Ayant déjà entendu la majorité des titres (c’est à dire 10 sur les 12)  soit sur leur EP « Teaser » (2009), soit en live, je dois avouer que j’avais quelques appréhensions. A la fin de l’écoute, nous sommes tous ressortis dans le jardin histoire de prendre un verre, discuter, poser nos éventuelles questions, le temps aussi de quelques dédicaces et d’une séance photo. De raconter des âneries et de faire des grimaces. On ne s’ennuie pas avec Puggy! Chacun trouve alors l’occasion de discuter avec les membres du groupe! A l’heure du départ, c’est avec le sourire que nous quittons les lieux. Bruxelles, le lieu, le soleil, la musique… Avec ça on avait tous la frite!

(Toutes les photos dans cet album: http://picasaweb.google.fr/meganehelders/PUGGY#)

Mais plus concrètement, ce nouvel album ça donne quoi?

SOMETHING YOU MIGHT LIKE ( Casablanca Records / Mercury Universal – 2010)

Après un premier album enregistré dans les conditions du live, le deuxième enregistré avec une multitude d’instruments ne pouvait qu’être différent. Mieux? Moins bien? Non, différent. A trois ans d’écart, avec toute l’expérience acquise en tournée et les conditions d’enregistrement sensiblement différentes, difficile de comparer. Nouvelle maison de disque, nouvelle direction artistique, nouvelle image, alors c’est quoi, le nouveau Puggy?

Certains fans de la première heure resterons fidèles à l’image live et rock que s’était forgée le groupe a ses débuts, d’autres sauront évoluer avec eux et enfin les derniers arrivés devraient être ravis de ce qu’ils vont entendre dans cet album. On y retrouve d’ailleurs 4 des 5 titres présents sur l’EP « Teaser » disponible depuis novembre 2009, sensiblement remasterisés pour un rendu très réussi. Ainsi, les chansons « How I Needed You », « I Do », « Teaser » et « She Kicks Ass » plairont toujours autant, voire plus je pense. L’album commence par la chanson « When You Know », dernier single sorti en mai dernier, et dont le clip est sorti récemment, vous l’avez sans doute déjà vu.

Pour ce qui est des titres découverts en live, les versions studios sont en général de très bonnes surprises. Mention spéciale pour « Goddess Gladys » ou encore « We Have It Made » mais aussi « You Call Me Up », titre qui était sorti sur le MySpace du groupe en mai 2009 et qui a pris de la maturité en live avant d’atterrir dans ce nouvel album! Une transition live/ studio pas forcément aussi évidente pour le titre « Something You Might Like » qui mérite plusieurs écoutes afin de découvrir la richesse de l’instrumentation. C’est d’ailleurs valable pour « Goddess Gladys« , chanson pour laquelle j’ai encore des réflexes de concert et je me retrouve à taper des mains toute seule dans mon salon… Blague à part, la richesse de cet album ne serait pas complète sans les très belles ballades « Everday », « Unimaginable » et surtout « Empty Streets ». C’est pour moi le vrai bijou de l’album et il est difficile d’imaginer une autre chanson que celle là pour clore ce deuxième opus.

Et elles parlent de quoi, les chansons de Puggy? Bah oui, parce que bon, la musique, les instruments, c’est bien beau mais si c’est pour raconter la cueillette des champignons, non merci. Non non, les chansons de Puggy ça parle de filles, d’amour heureux, d’amour malheureux, ça exprime tant de choses concrètes, et parfois abstraites aussi, c’est des anecdotes parfois personnelles que l’on s’approprie souvent sans mal. Il y a toujours un couplet ou un refrain où vous vous direz « Ah oui, c’est moi ça! », mais des fois aussi on se dit « mais de quoi ils parlent? » . Oui, même après avoir lu toutes les paroles, certaines choses restent encore mystérieuses … Mais c’est aussi ça, Puggy :)

En résumé, un nouvel album nettement moins rock que le premier, mais une pop mêlée de diverses influences, une instrumentation riche donc, de jolis textes et un ordre de chansons bien ficelé. Il faut quand même dire que les 38 minutes et des poussières passent trop vite (tout de même presque 10 minutes de moins que dans le premier album) et que l’on reste un peu sur sa faim, surtout avec les 4 chansons de l’EP reprises dedans. Cepandant, c’est un cocktail efficace qui plaira au plus grand nombre et qui prouve encore une fois l’étendue des talents des trois garçons de Puggy.

Néanmoins je persiste et signe, ce groupe mérite d’être découvert en live si ça n’est pas déjà fait! Retrouvez toutes les dates sur:

http://www.puggy.fr/tour

http://www.MySpace.com/puggyband

Remerciements: Sonia DUBUQUOY  & Valérie DENIS  (Universal Music Group)

12 commentaires sur « Do You Like Puggy? »

  1. Dis-donc c’est plus un article, c’est un rapport de stage que tu nous a pondu là!! mais aucune redondance, un excellent compte-rendu! et pour les avoir vus jeudi-soir, je confirme 2 points: en live c’est fabuleux, ils communiquent leur énergie dès l’intro du 1er morceau, j’étais bluffé; et ils sont très accessibles et sympathiques, en plus d’être des musiciens très doués.
    A revoir très vite!!

    1. Bah quand je connais aussi bien un sujet, autant faire un article complet. Puis bon j’ai couplé le compte rendu avec la chronique, j’avais pas vraiment envie de faire deux articles différents, comme c’était très lié au final ;) Tout est une question de pertinence :)

      Il y aura avant la fin de l’année un autre articles sur eux, avec si tout se passe bien, une interview exclusive! Je parle aussi d’eux dans un de mes articles sur le BSF et dans l’article sur la Poule des Champs ;)

      En attendant, j’ai plusieurs autres articles à pondre :)

      Viens au Bataclan tu ne le regretteras pas!

    1. et comment qu’on a surkiffé! En tant que musicienne, même si j’aime Puggy, comme j’les avait déjà rencontré X fois, ce qui m’a plu le plus dans l’histoire, c’est bien d’aller à ICP studios !!! K’y aurais planté ma tente ^^

  2. Joli billet : tant le report’ que la chronique…Joli moment que tu as vécu là. Je partage ton avis : Puggy a ce talent de réussir à nous rendre familières des anecdotes qui semblent pourtant très personnelles.

    1. Chronique plus poussée « Puggystiquement » que la plupart j’avoue.. Mais je suis contente que tu aimes, ça me fait très plaisir! Merci ! :D

  3. Très belle chronique, dont je n’arriverai surement jamais à égaler !

    Tu as eu la chance de les rencontrer et surtout d’entretenir une relation privilégiée, cela montre qu’ils ont su rester humbles et ouverts malgré leur popularité grandissante.

    J’irai absolument les voir quand ils passeront à Limoges, et j’essaierai même de choper l’accréditation !

    En tout cas, c’est gentil d’être passé sur notre blog :-)

    1. De rien, je repasserais pour lire d’autres articles! Mais en tout cas j’essaie de lire toutes les chroniques sur le nouvel album. Je trouve ça intéressant de savoir ce que des gens « extérieurs » ou des « nouveaux » fans pensent! ça me fait aussi revivre un peu mes émotions du début! Oui oui, ils ont su rester humbles, et pourvu que ça dure! *finger crossed* mais ils aiment beaucoup rencontrer les fans, discuter avec eux et savoir qui les soutient, quand ils ont le temps bien sûr.

      Tiens moi au courant si tu choppes l’accréditation ;)

  4. Bel article qui rend bien hommage au groupe. Bien sur on a tous envié la Belgique, le soleil et la rencontre avec les 3 ptits Puggys … mais qui mieux que Mégane pour le mériter et en profiter pleinement ?! ;-)
    Je n’ai pas encore écouté l’album (MOI !) mais le fait qu’il soit un peu court ça me déçoit, un peu comme en concert … c’est qu’on devient difficile et qu’on en vooudrait toujours plus !

    Long L.i.v.e !

  5. quelle bonne après-midi vous avez dû passer ! Hâte de découvrir ce nouvel album ! J’aimais beaucoup le côté « rock » du premier, on verra pour le second :)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s