Le phénomène Julian Perretta.

Vous l’avez sûrement déjà entendue, depuis des mois  la bombe radiophonique « Wonder Why » tourne sur toutes les ondes françaises, et à une fréquence de plus en plus soutenue. Ce qui aura suffi pour que le jeune Julian Perretta devienne au cours de l’été un des artistes incontournables de la rentrée.

Même si c’est en Angleterre, puis aux Etats-Unis en première partie de Beyoncé que Julian a fait ses premières scènes, c’est bel et bien à Paris qu’il s’est installé pour la sortie de son premier album « Stitch Me Up ». Alors oui, il est jeune, il est charmant, il chante bien et il plait énormément aux jeunes filles en fleurs mais ce n’est pas tout. Enfin je le sais car je suis allée voir en personne ce qu’était le phénomène Perretta. Même si je n’écoute pas beaucoup la radio, je n’ai pas échappé au « Wonder Why » entêtant, que je fredonnais sans cesse. J’avais donc hâte que l’album sorte afin d’en entendre un peu plus! J’ai été plutôt agréablement surprise mais c’est bien sûr en live que je voulais voir ce que ça donne, lors de 3 dates parisiennes!

Vendredi 8 Octobre – FNAC Forum des Halles: Il y avait déjà pas mal de jeunes fans qui faisaient la queue devant l’espace rencontre quand je suis arrivée sur les lieux. Nous sommes entrés au dernier moment et tout le monde semblait vouloir être au premier rang. La salle s’est vite remplie, l’atmosphère  est vite devenue suffocante et Julian est enfin entré en scène accompagné uniquement d’un guitariste. Un petit set presque acoustique donc et j’ai beaucoup apprécié.  En effet, je n’ai pu m’empêcher de trouver l’album dans l’ensemble légèrement surproduit au niveau des arrangements. Alors ce duo voix / guitare faisait vraiment du bien aux oreilles, et « Wonder Why » a bien évidemment été repris en choeur par toute la salle à la fin du show.  On passera sur le comportement désagréable de certaines personnes, entre les hystériques et celles qui n’étaient là que pour critiquer enfin … Un échange très agréable avec l’artiste à la fin du concert le temps d’échanger quelques mots auront suffi à me faire oublier ces quelques détails fâcheux.

Showcase - FNAC Forum des Halles

Mercredi 20 octobre: Direction l’Alhambra. Une fois de plus, une longue file de jeunes filles (enfin il y a aussi des garçons, faut juste les trouver) m’attend devant la salle. Enfin, tout ce monde attend surtout de pouvoir entrer dans la salle! Alors que tous se pressent aux premiers rangs, c’est bien placée au balcon que j’ai choisi d’assister à ce concert. C’est à guichet fermé que Julian Perretta s’est produit ce soir là pour son premier grand concert Parisien depuis la sortie de son album.

En première partie: Hangar, du rock français un peu « cheap » à mon goût, quelques problèmes techniques très désagréables pour les tympans, (enfin un gros larsen ça peux arriver à tout le monde!) sans oublier une tentative de « crowd surfing » du chanteur complètement ratée (faut réfléchir avant de se jeter sur une foule majoritairement composée de jeunes filles)!!!

Julian arrive enfin sur scène et il a été accueilli par un public plus qu’enthousiaste! Accompagné de 5 musiciens, les chansons en live sont déjà plus proches des  versions studio avec peut -être un peu plus d’intensité et de pêche, ce qui ne gâche rien, bien au contraire! On découvre également de nouvelles chansons comme « Somebody Love Me », mais surtout l’excellente « She’s got me dancing » qui a fait jumper toute la salle. Même au balcon on s’est tous levés pour danser! Et puis des très bonne reprises de « Miss You » des Stones et de « If I Ever Feel Better » de Phoenix (qui est sur l’album d’ailleurs). Non vraiment, il a du potentiel le Julian!

 

Paris Games Week
Paris Games Week

Vendredi 5 Novembre – en VIP au Bus Palladium: Après avoir joué quelques jours plus tôt pour une vingtaines de fans et quelques curieux au salon Paris Games Week, c’est dans l’ambiance branchée du Bus Palladium que Julian a donné son ultime concert Parisien de 2010. Pendant 2 semaines, les fans du jeune britannique ont joué à l’antenne sur la radio Voltage pour gagner leurs invitations. Julian était visiblement content de jouer pour un public moins nombreux, mais l’ambiance n’en était pas moins survoltée! Tout le monde a chanté, tout le monde a dansé. Encore un très beau moment sur la chanson « Kings and Queens » comme à l’Alhambra, et en bonus, 4 jeunes filles ont eu la chance de monter sur scène pour reprendre en choeur le tube « Wonder Why » avec Julian à la fin du concert! Petit embouteillage à la sortie du Bus pendant que le chanteur et ses musiciens se livrent à des séances photos et autographes avec les nombreux fans qui l’ont attendu à la sortie (et malheureusement le trottoir n’était pas assez grand pour ça).

Carton plein pour le jeune artiste anglais, une chose est sûre, Julian Perretta n’a pas fini de faire parler de lui!

Showcase privé - Bus Palladium
Showcase Privé - Bus Palladium

Remerciements: Victoria Exposito (photos) & Coralie Kerbellec (Polydor / Universal Music)

6 commentaires sur « Le phénomène Julian Perretta. »

    1. Hihi, bah quand on peux aller à des trucs gratuits (bon sauf L’Alhambra ou j’ai payé ma place), bah on se fait pas prier! Et encore, la copine qui m’a filé les photos elle l’a aussi vu au Grand Journal et à Paris Games Week LOL.

  1. Très bon article!

    precisions: She’s got me dancing est également une reprise, au même titre que Miss You et If I ever feel better.

    Somebody Loves Me est une chanson non présente sur l’album mais qui a été enregistrée lors de son premier contrat chez Sony. Elle figurait sur l’album a la place de Stitch me Up (je crois)!

    :)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s