GUSH really got style!

La première fois que j’ai entendu parler de ces gars là, c’était en mai ou en juin. Et la première fois que je les ai vus et entendus, c’était au 2ème Pic Nic du blog We Pop. Je me demande encore comment j’ai fait pour ne pas avoir eu LA révélation ce jour là. Après plusieurs rendez-vous ratés cet été, que ça soit au festival FNAC Indétendances ou au Brussel Summer Festival, ainsi que de nombreuses écoutes de leur album « Everybody’s God », j’attendais avec impatience leur passage au Bataclan! Leur date initiale, le 30 novembre a affiché complet et ils ont tout de suite rajouté une date la veille, le 29 novembre.

Et les quatre garçons ont fait de ces concerts un évènement à part entière en organisant un concours de reprises de leurs chansons, permettant ainsi a de jeunes artistes, un groupe différent chaque soir, d’interpréter leur reprise de GUSH sur la scène du Bataclan. Le 29 novembre, ce sont les deux demoiselles de CJ’s qui sont montées sur scène pour interpréter leur reprise de P-Nis, et le 30 ce sont les deux chouchous d’Astrazz qui ont interprété leur reprise de You Really Got Style dans un Bataclan plus que complet!

En première partie le 29 novembre, le groupe 1973 , trois garçons qui font de la musique américaine à la française. Ils sont français, ils chantent en anglais, et leur musique nous donne envie de faire un road trip dans une décapotable au fin fond de la Californie. Le décor est planté, tous les trois assis sur de hauts tabourets, la guitare à la main ou le clavier sous les doigts. Un moment de calme relatif avant la tempête GUSH. Je suis malheureusement arrivée en cours de route, mais ce que j’ai surtout retenu c’est un groupe qui communique avec son public, et qui ne manque pas d’humour, voir même d’un soupçon d’auto dérision. Quand on voit le nombre de groupes qui se prennent trop au sérieux, ça fait plaisir! Ca n’est pas la très courte panne de guitare juste avant de jouer le titre Bye Bye Cell Phone (titre de l’album) qui les a déstabilisé! En l’absence de batterie, c’est tout le Bataclan qui tapera dans les mains sur la dernière chanson. On aurait sans doute préféré une atmosphère plus intime pour découvrir ce groupe, mais ça n’est que partie remise!

Setlist: Simple Song / Sexy Plane / Princes / We Are Nowhere /Vegas / Little Things to Take Away / Bye Bye Cellphone / Queens (titre inédit)


http://www.myspace.com/1973

Après la courte intervention des deux filles de CJ’s, l’impatience s’est faite ressentir dans la salle. Je ne sais pas si c’était finalement complet ce soir là aussi, mais ça m’en avait tout l’air! Enfin, les lumières s’éteignent. Dans la pénombre, on entendait les 4 voix des GUSH en choeur a cappella. Quand ils sont enfin arrivés sur scène, c’était l‘euphorie dans la salle, et la première chanson à se faire entendre, comme sur l’album est The Big Wheel. Si ça n’était pas forcément évident à l’écoute de l’album, on réalise quand on les voit évoluer sur scène que chaque membre de GUSH a sa place dans le groupe. Que ça soit Xavier, Vincent, Mathieu ou Yan, tous sont à la fois les chanteurs et les musiciens du groupe. C’est un véritable balet: échange de places, échange d’instruments, j’ai rarement vu un groupe aussi peu statique sur scène et ça fait plaisir. Leur énergie est communicative, ils ont su faire danser le public sur des chansons comme Dance on, Back Home ou Really Got Style, ils sont venus chercher le public, ils ont su aussi être touchants, notamment sur des morceaux un peu plus personnels pour eux comme Jeg Digger Deg (qui veux dire « je t’aime » ou même « je te kiffe » en Norvégien, chanson que Xavier a dédié entre autres, à sa belle mère ) ou In The Sun (chanson dédiée au grand-père). Et ils sont aussi pleins de surprises les GUSH, quelques chansons réarrangées en live (Remedy par exemple avec un solo instrumental du plus bel effet) et même de nouvelles chansons comme l‘inédite Inside. Et enfin le coup de grâce en rappel lorsqu’il interprètent Jealousy, a cappella, forçant ainsi le silence de l’intégralité du Bataclan. En résumé, une soirée chaude et haute en couleur, un show à la hauteur, et un rendez-vous pris pour leur prochain concert parisien dont je ne connais pas encore la date.

Setlist: The Big Wheel / Dance On / No Way / Jeg Digger Deg / Dragster Cowboy / My Favourite Song / Killing My Mind / Blow Frankie / Remedy / In The Sun / P-Nis / Let’s Burn Again / You Really Got Style – [RAPPEL] Vondelpark / Inside / Jealousy

Toutes les photos ICI



3 commentaires sur « GUSH really got style! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s